Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

La mission des Créateurs de paix

L’organisme Créateurs de Paix a pour mission de promouvoir des actions individuelles et collectives pour la paix, par la tolérance, le respect et l’harmonie au moyen de programmes et de collaborations. Mettre l’accent sur ces valeurs humanistes pour promouvoir la paix de façon sereine et responsable.

La vision des créateurs de paix

Éduquer les enfants et les adolescent-es à l’importance de développer et appliquer des stratégies pacifiques de résolution de conflits, dans la liberté d’expression de toutes les cultures de façon apolitique et sans aucune appartenance religieuse. Par nos programmes, nous promouvons des attitudes et comportements pacifiques et favorisons le développement de l’estime de soi auprès de tous.

Les valeurs

La paix, la tolérance, le respect, l’harmonie, la liberté, l’altruisme et l’authenticité.


Conseil d’administration

Lamia Farram, présidente

Lamia Farram étudie la neuroscience comportementale à l’Université Concordia de Montréal. Son amour pour les jeunes et son désir de faire une différence dans le monde l’ont attirés vers les Créateurs de paix. Malgré ses 20 ans elle a une longue feuille de route: elle a fait un stage d’initiation à la coopération internationale au Honduras, participé à deux reprises à une simulation de travaux des Nations-Unies à l’Université McGill et participé au parlement étudiant à Québec. Elle a fait du tutorat, enseigné le Taekwondo et été monitrice en résidence dans un camp de vacances. Il est important pour elle d’aider autrui et encore plus important de le faire de façon à ce qu’autrui puisse devenir le propre créateur de son changement.

Richard Proulx, trésorier

Monsieur Proulx dirige depuis 21 ans la Maison des jeunes L’Azymut de Saint-Nicolas sur la rive sud de Québec organisation au sein de laquelle il œuvre depuis 1992. Il est également impliqué dans différentes organisations depuis 1985, afin de sensibiliser les jeunes et la population aux conséquences des comportements violents. Il est l’instigateur de l’activité ‘Cartes de souhaits’ d’Amnistie internationale dans les écoles de la région de Québec qui remonte à 1985 et il a cofondé en 1990 l’association Travail de Réflexion pour des Ondes Pacifiques (TROP). Il est à l’origine du programme ‘Les jeunes Ambassadeurs de la paix’ qui a vu le jour en 1999 et a cofondé l’organisme Les Ambassadeurs de la paix qui est devenu en 2013 les Créateurs de Paix. Monsieur Proulx a participé à une mission au Liban avec les Créateurs de Paix.

Lyne Marie Germain, secrétaire et communication

Lyne Marie Germain est une passionnée des interactions entre les êtres humains. Depuis 2008, elle accompagne des leaders qui souhaitent augmenter leur capacité à influencer et inspirer leur entourage professionnel. Son expertise provient notamment de ses observations au cours des 25 années de pratique de son métier de journaliste principalement à Radio-Canada. Sa passion des interactions entre les êtres humains l’a également conduit à s’impliquer bénévolement dans différentes organisations dont l’YWCA de Québec depuis 2010 et les Créateurs de paix depuis 2013 et TEDxQuébec depuis 2014.

Marc Amyot, administrateur

Pédagogue de formation, il a enseigné durant 15 ans dans les écoles primaires. Il est ensuite devenu directeur d’établissements scolaires où il a, au cours des 15 dernières années, constaté que les jeunes avaient besoin de vivre des activités où il était possible de discuter: d’affirmation de soi, d’expression des sentiments et résolution de conflits. Il croit avec conviction que les jeunes sont en mesure de gérer leur différence, leurs divergences d’opinion ou leurs conflits, si les adultes qui les accompagnent (parents, enseignants..) leurs fournissent de bons modèles et les aident lorsqu’ils vivent une situation difficile.

Au cours de son passage à l’école La Martinière, il a collaboré à la poursuite du programme des Ambassadeurs de la paix qui était déjà en place. Il a réalisé que les ateliers du programme combinés aux différents ateliers d’habiletés sociales et autres activités de préventions pour contrer la violence et l’intimidation permettaient aux jeunes d’acquérir les outils nécessaires pour se sentir en confiance et en sécurité à l’école.

Après cinq ans, le bilan qu’il fait est plus que positif, il a vu des jeunes exprimer leurs divergences dans le respect la très grande majorité du temps et lorsque les limites permises étaient dépassées, il était beaucoup plus facile de gérer la suite (gestes de réparation, regrets,
excuses…).

Pour toutes ces raisons, une fois à la retraite, il a décidé de s’impliquer au sein des Créateurs de paix, afin d’en permettre la poursuite du développement dans le réseau scolaire.

Thomas Kinsey, communication

Thomas Kinsey est ingénieur et possède un doctorat en génie mécanique. Il a travaillé pendant plusieurs années en recherche appliquée aux énergies renouvelables. Il a également touché à l’enseignement par quelques charges de cours. Curieux et créatif, il souhaite contribuer positivement à la résolution des défis de nos sociétés modernes. Il croit que la résolution des conflits et abus qui perdurent dans le monde est ultimement liée au pouvoir des individus concernés et que la clé pour déverrouiller ces conflits passe par l’éducation des jeunes, afin de les aider à bâtir leur confiance en soi et leur permettre d’interagir de façon harmonieuse avec les autres. Le programme des jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices de la Paix s’inscrit parfaitement dans cette mission. C’est donc avec enthousiasme qu’il a rejoint l’organisation des Créateurs de paix.

 

Collaborateurs

Michèle Prince

Enseignante et formatrice de formateurs, Michèle Prince est actuellement chercheuse associée au Centre interuniversitaire de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) et partage son temps entre l’écriture, la recherche, la formation et, à la demande, quelques charges de cours.  Elle a un doctorat en didactique du français de l’Université Laval et est récipiendaire d’un prix d’excellence de la Faculté des sciences de l’éducation. Depuis 2009, elle est membre des Créateurs de Paix dont elle a assumé la présidence de 2014 à 2016 et anime bénévolement depuis 2013 le comité de rédaction de la revue Les Cahiers de l’AQPF dont elle coordonne la réalisation. Avant de s’installer au Québec en 2006, Madame Prince a fait une carrière complète comme praticienne-chercheuse dans l’éducation nationale française, spécialisée notamment en recherche dans les domaines de l’évaluation et de l’apprentissage.

Jean-François Roy

Jean-François Roy enseigne l’anglais au Cégep Garneau depuis près de dix ans. En plus de son baccalauréat de l’Université Laval et de sa maîtrise à Carleton University, il détient un certificat en administration et un autre en comptabilité. Père de quatre enfants, il est activement impliqué dans sa communauté; il a siégé sur le conseil d’administration de différentes organisations de la région. Il est avec les Créateurs de paix depuis octobre 2011.

Lorraine Gagnon, experte en pédagogie

Lorraine Gagnon a été directrice de l’organisme Entraide-Parents pendant 25 ans. Elle a fait de l’entraide, de la formation provinciale, internationale, et elle a créé des programmes avec l’équipe de recherche. Elle anime des groupes de parents depuis 1986. Parallèlement, elle a travaillé comme éducatrice spécialisée en santé mentale ce qu’elle fait maintenant à temps plein au CLSC en Basse-Ville de Québec. L’être humain a toujours été au cœur de toutes ses démarches. Madame Gagnon a participé à une mission au Liban avec les Créateurs de paix.

Catherine Genest

Catherine Genest est une femme d’action créatrice qui a œuvré pendant près de quinze ans comme réalisatrice au sein d’émissions diffusées sur les ondes, notamment, de Télé-Québec. Polyvalente, intuitive et efficace, Madame Genest déborde de projets et d’idées qui ont de l’impact sur la visibilité et la croissance des organismes inspirants avec lesquels elle travaille. Elle est également chef à l’Atelier des Phénix. Enfin, ses valeurs de justice et d’harmonie, ainsi que sa croyance en la mission des Créateurs de paix l’ont amené à siéger sur le C.A. de cet organisme (en 2015-2016) dont les actions ont des effets certains sur la qualité de vie des jeunes.

 

 

Just another WordPress site